Un centre d’accueil d’urgence solidaire pour enfants voit le jour à Mondonville

Une partie de l’équipe du centre d’accueil d’urgence solidaire enfants Mondonville
Une partie de l’équipe du centre d’accueil d’urgence solidaire enfants Mondonville

Un centre d’accueil d’urgence solidaire a ouvert ses portes le lundi 30 mars à Mondonville. En effet, à la demande du Conseil départemental de la Haute-Garonne et en partenariat avec plusieurs institutions dont la Ligue 31 et l’ANRAS, la création du centre est directement liée avec la situation sanitaire actuelle. Il s’agit de proposer un accueil d’urgence à des enfants et des jeunes âgés de 3 à 18 ans qui pourraient se trouver dans l’une des situations suivantes :

  • Mineurs devant être placés en urgence pour situation de maltraitance ou de danger se révélant à la suite du confinement.
  • Mineurs devant être temporairement placés à la suite du l’hospitalisation d’un ou des parents (COVID-19 ou autres).
  • En accueil relais des assistants familiaux pour lequel le confinement met en suspens le placement.

Un site et une organisation adaptés

Le Domaine de l’Ariane est situé à 11 km de Blagnac. Il s’étend sur 27 hectares et est mis à disposition par la Ligue 31. Actuellement, près de 200 couchages sont répartis en chambres de 5 lits qui sont prêts à accueillir les enfants. Ils seront répartis en groupes d’âges 3-6 ans, 7-12 ans et 13-18 ans. Chaque groupe de vie sera composé de 6 professionnels, travailleurs sociaux et animateurs, de 2 surveillants de nuit et d’une maîtresse de maison. De plus, une prise en charge psychologique ainsi qu’un accompagnement scolaire seront proposés. Enfin, de nombreux terrains de sport, un gymnase et un parcours de santé en sous-bois permettront également aux arrivants de participer à des activités sportives.

Des partenaires aux valeurs communes

Dans cette situation d’urgence singulière et inédite, il est primordial de mobiliser du personnel très rapidement. C’est là que Coopemploi intervient. En effet, nous souhaitons nous aussi intervenir dans la mise en place du centre d’accueil d’urgence solidaire 31. Pour ce faire, nous aidons les équipes à recruter du personnel en urgence. Nous gérons pour eux ce personnel temporaire afin qu’ils puissent se consacrer à d’autres tâches. Car en cette période délicate, la coopération et la solidarité sont essentielles afin d’aider au mieux ces mineurs en difficulté. Le centre d’accueil d’urgence solidaire 31 assure donc un accueil 24h/24, 7 jours sur 7 afin de proposer aux enfants et aux jeunes accueillis un lieu approprié et sécurisé.

L’admission et l’accueil des enfants

Mme Desfours et Mme Ceres, respectivement directrice du pôle Enfance Famille et directrice adjointe à l’Aide Sociale à l’enfance au Conseil départemental du 31, coordonnent le dispositif. Elles gèrent les décisions d’admissions des mineurs au sein du centre d’accueil. Les demandes sont faites auprès d’elles et les décisions sont ensuite communiquées aux demandeurs. À leur arrivée sur le site, le référent ASE, un membre du personnel de la DTS et l’assistante familiale accompagnent les enfants. Il s’agit de mettre tout en œuvre pour offrir un accueil d’urgence adapté aux jeunes qui en ont besoin. En cette période difficile pour tous, il est extrêmement gratifiant de voir que différentes institutions ont décidé d’unir leurs forces et leurs compétences afin d’aider les enfants en situation de précarité.

Vous souhaitez rejoindre Coopemploi ?

Articles supplémentaires

Coopemploi et l’IRFSS Occitanie signent une convention de collaboration autour des formations intérimaires

Coopemploi et l'IRFSS unissent leurs forces pour offrir des formations de qualité aux intérimaires. Un partenariat prometteur pour le développement des compétences.

Nouvelle formation pour nos intérimaires : « Prise en charge de la douleur »

 Il y a quelques jours, nos intérimaires ont participé à une formation dédiée à la douleur. La formation qui s’est déroulée en deux temps a été animée par Felix Dang Van Sung, infirmier en SSPI et en équipe mobile douleur aiguë ainsi que formateur CLUD sur la prise en charge de la douleur. Le thème abordé était "Prise en charge de la douleur".

Une nouvelle formation musclée pour nos intérimaires

Lundi et mardi 5 et 6 octobre 2020, les travailleurs intérimaires de chez Coopemploi ont été conviés à participer à une formation expliquant comment contenir et accompagner la violence verbale et physique. Pour ce faire l’agence a fait appel à Dan Bertrand, instructeur défense-protection et formateur pour les forces de l’ordre (GIGN et RAID).